Conférence d'ouverture par Donald Cuccioletta

L'ère post-industrielle dans laquelle nous vivons, particulièrement au Canada et aux États-Unis, se caractérise par un éclatement des technologies de communication, qui n'est pas sans influence sur nos valeurs, notre façon même de nous définir et nous situer dans le monde. Entraînés que nous sommes dans un tourbillon médiatique vécu comme une évolution souhaitable et implacable de nos façons de vivre en société, somme-nous, sans trop nous en rendre compte, en train de modifier profondément ce que représente, dans toute sa complexité, la notion d'être humain ?

Donald Cuccioletta, détenteur d’un doctorat en histoire de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), a participé à la fondation de la Chaire Raôul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques à l’UQAM et est toujours, depuis 10 ans, membre actif et chercheur à l’Observatoire sur les États-Unis. En 1994, il devient professeur à la State University de New York, à Plattsburgh, où il enseigne pendant dix ans l’histoire des États-Unis, du Canada et du Québec. En 2004, il publie le livre « Élections-Made in the USA », en collaboration avec John Parisella, ex-conseiller de Robert Bourassa, premier ministre du Québec. Depuis 2005, il enseigne au Département de travail social et des sciences sociales à l’Université du Québec en Outaouais (UQO).