Évaluation du colloque
Note: Les évaluations ci-dessous ont été recueillies à l'issue du colloque le 6 novembre après-midi. Elles ont été compilées et transcrites par des bénévoles ayant collaboré à l'organisation du colloque. Le comité organisateur tient à remercier ces bénévoles sans qui ce colloque n'aurait pas pu voir le jour: perception des inscriptions, mises à jour du site Internet, photos, tournage vidéo, personnel de l'université, etc. Merci également aux conférenciers-conférencières, bénévoles eux aussi puisqu'aucun n'a reçu rétribution pour ses services.

Aspects les plus positifs :
  • Rester en plénière toute la journée pour ne rien manquer. Excellents intervenants. L'organisation: qualité, attention, humour, créativité. Bravo!
  • La conférence d'ouverture excellente. Le nombre de participants rendait le colloque plus intime, plus humain. Dynamisme contagieux de l'organisateur.
  • Les différents thèmes de réflexion. La qualité de certaines présentations.
  • Laisser Mme Caron-Bouchard parler plus longtemps. Bons goûters. Excellente initiative. Un pas dans la bonne direction pour l'Outaouais. J'espère que d'autres suivront.
  • Très belle initiative. Félicitations! Présentations intéressantes, vulgarisées et accessibles. Présence des jeunes: idée géniale!
  • Enrichissement intellectuel acquis. Statistiques frappantes. Opinions de plusieurs personnes intéressantes.
  • Conférence d'ouverture intéressante. Mobilisation des mouvements communautaires. Recherche de solutions.
  • Les présentations sont brèves, concises, vont droit au but, ont des références + sites internet que nous pouvons rapporter chez nous et utiliser à profusion. Beaucoup d'outils disponibles. Beaucoup de statistiques que nous pouvons transmettre. Les sujets découlaient bien et avaient tous un lien.
  • Diversité des conférences. Bravo! Un accès rapide aux informations: super! Pistes de solutions concrètes. Réseau de partenaires possible avec des personnes ressources intéressantes.
  • Diversité des présentations et complémentarité des thèmes. Bravo ! Continuez votre beau travail !
  • Le conférencier d'ouverture invité.
  • Très beau contenu, abondant et pertinent. Qualité des interventions.
  • Diversité des présentations.
  • Qualité des conférenciers, diversité des sujets liés à l'impact médiatique.
  • La prostitution et l'hypersexualisation chez les jeunes, sujet choc, mais très intéressant.
  • Bien aimé avoir plusieurs invités avec présentations courtes, d'où dynamisme.
  • Variété d'éléments autour du thème médias.
  • Les personnes ressources, les thèmes, les données, la passion de J.B., les documents sur le site.
  • La variété des présentations, les périodes de questions, les sujets, le repas, la table-ronde, la bonne humeur, la table de documentation.
  • Dynamisme de l'animation; pertinence des sujets; qualité, expérience et professionnalisme.
  • Approche réaliste des présentations.
  • Présentations très dynamiques de tous; JB est un animateur et conférencier très captivant.
  • Complémentarité des conférences; connaissances véhiculées par la majorité des présentateurs; importance du recul permis par ce colloque; qualité des gens du panel.
  • Aspect multifactoriel; souvent on parle de ces sujets de façon isolée, mais un colloque rassemblant tous les impacts potentiels sur les jeunes souligne d'autant plus la nécessité d'éduquer aux médias et à la consommation. Qualité des présentations et des conférences, chacune était claire et apportait des éléments factuels pertinents.
  • Le fait que les présentation soient rendues disponible sur le site Edupax.
  • Contenu inspirant, donne des idées d'actions concrètes; je consulterai les sites des présentateurs et en contacterai plusieurs; bonne occasion de réseautage.
  • Les thèmes, la diversité, l'expertise.
  • Excellente présentation; ressources de qualité, cohérentes avec le thème et percutantes.
  • Excellent choix des présentations; temps alloué aux présentateurs; choix du lieu; excellente animation.
  • Panel de la fin motivant et encourageant; surtout l'initiative de la Régie du cinéma.
  • Toutes les interventions étaient valables.
  • Séquences des présentations mettant en valeur tous les effets des médias sur les jeunes. Invitation aux actions concrètes. Les outils d'action.
  • Qualité des conférenciers. Diversité des sujets.
  • Intervenants variés. Animation dynamique.
  • Renseignements et conférenciers très intéressants. On peut tirer beaucoup de ce colloque; suis apte à appliquer les solutions proposées. Mon esprit critique est mieux développé.
  • Brochette de conférenciers, sujets variés, ensemble de la journée.
  • Présentateurs dynamiques et intéressants. Contenus pertinents.
  • Chapeau pour avoir réuni autant d'acteurs d'envergure!
  • Intérêt pour le sujet. Dynamisme et humour de l'organisateur. Coût minime. Dynamisme des conférenciers. Repas succulent. Ateliers bien ciblés.
  • Conférence d'ouverture: WOW ! Conférences structurées, concises, utilisant l'impact des images, statistiques s'appuyant sur des recherches.
  • Très bon colloque.
  • Information précise avec statistiques de sources crédibles. Exemples nombreux et constats choc. Diagnostique bien posé. Animation dynamique. Solutions réalistes.
  • Contenu des présentations instructif et intéressant.
  • La présentation enthousiaste de Jacques Brodeur. La très forte cohérence du colloque.

Aspects à améliorer :
  • Horaire trop serré. Pas assez de temps pour questions et échanges.
  • Accessibilité = A. Nourriture = A+.
  • Diminuer le nombre de présentations. Approfondir les contenus.
  • Terminer le colloque plus tôt pour les gens de Montréal.
  • Navrant que certains organismes aient profité du temps pour recruter des membres; il y avait tant de choses à dire sur les publicités.
  • Technique; être plus fluide. Pas très bon pour le son. Chaises inconfortables. Tables pour écrire. Aurais apprécié le témoignage d'Hervé Kempf. (Il a été affiché sur le site des Actes du 1er colloque)
  • Temps des présentations trop court; présentations trop nombreuses. Transition difficile entre chaque conférencier. Mettre toute les présentations PPT sur l'ordinateur avant le début. Aurais aimé plus d'études démontrant les impacts concrets: peu de nourriture dans les téléromans amène quoi chez les jeunes ?
  • Gestion du temps. (5) Plus de temps pour questions et échanges. (7)
  • Avoir les diaporamas avant le colloque, les imprimer pour qu'on puisse les annoter et les emporter.(2)
  • Plus de kiosques; petites tables pour prendre des notes.
  • Aurais aimé un déroulement sur plusieurs journées. Essayer de joindre plus de gens du réseau de la santé (CSSS et Direction de santé publique).
  • Inconfort des chaises, prise de notes difficile,(3) température de la salle.(6)
  • Choix du jour de la semaine.
  • Après l'avis d'une minute au présentateur, on devrait passer aussitôt aux questions.
  • Problèmes techniques,(4) brise le rythme, prévoir 2 ordinateurs.
  • Aurais aimé plus de solutions, plus de pistes d'intervention car je connaissais déjà la problématique.
  • Pas assez de place à la discussion sur les solutions.
  • Aurais souhaité déplacements plus fréquents, pauses exercices.
  • Communication et publicité insuffisantes.
  • Témoignages en lien avec le sujet; présenter le nom de l'organisme au complet et non l'acronyme seul; comment s'impliquer concrètement dans les organismes; nous fournir cette information pendant chaque présentation; table-ronde.
  • Le diaporama PPT coupe le lien avec la salle si le conférencier est trop dépendant des diapositives.
  • Vérifier la technique au préalable; inviter le conférencier suivant à s'installer pendant la période de questions; prévoir transition entre les présentations pour rentrer dans le temps.
  • Conférence d'ouverture: opposition réductrice entre méchants médias et réalité des gens; plus de temps pour questions et discussions.
  • La technique et plus de temps. Colloque plus long ( 2 jours complets ou 1½ ). Exposition itinérante d'éducation aux médias qui pourrait circuler au Québec et au Canada.
  • Les présentateurs devraient livrer du contenu et éviter de vendre leur organisme. Avoir une conférence-midi.
  • Réduire le nombre de présentations. Apport plus important des recherches anglophones et autres cultures. Respect du temps de parole en table-ronde.
  • Temps pour la table-ronde trop court.
  • Dommage qu'il n'y ait pas eu plus de participants.
  • Pochette d'accueil plus élaborée.
  • Pas assez de temps pour certains intervenants (dont Monique Caron-Bouchard).
  • Avoir un ou deux intervenants de moins. Un peu plus de temps pour chaque intervenant. Donner un dépliant pour préciser l'historique. Donner plus d'information sur les publicités sexistes.

Commentaires :
  • Tout fut pertinent. J'espère qu'Edupax va se développer et s'exporter dans toutes les régions. Merci pour cette présentation dynamique que j'espère contagieuse pour les intervenants et les participants.
  • Merci pour votre générosité et la pertinence de ce colloque. Il faudrait lui donner des suites.
  • Beau moment de réflexion. Bravo pour l'organisation!
  • Encourager l'interaction avec le public. Période de questions à protéger. La CNCPS aurait pu démontrer la présence de sexisme dans la publicité.
  • La présentation CNCPS était plus une séance de publicité. Dans l'ensemble, colloque très agréable. Chapeau! Je vous encourage à poursuivre.
  • Beaucoup aimé participer à ce colloque. Expérience très enrichissante. Merci à tous ceux qui ont présenté des diaporamas. J'ai appris des choses que j'ignorais.
  • Serait intéressant de créer un réseau d'échanges sur la «problématique consommation médiatique et santé des jeunes».
  • Très intéressant, ne regrette pas d'être venue. Reviendrai l'an prochain. Un rendez-vous à ne pas manquer. Merci encore.
  • Merci, à l'an prochain. Bravo, bravo ! Inviter des équipes-écoles (perfectionnement pour enseignants du secondaire). Je suis disponible pour kiosque et présentation.
  • Excellentes présentations. Aurais aimé plus de temps, plus d'interaction entre les présentateurs (par thème) et la salle pour faire ressortir les solutions/actions selon les types de participants (intervenants santé, publicitaires, intervenants scolaires, etc.)
  • Beau travail d'organisation.
  • Félicitations! Bonne continuation! Moins de présentations et plus de profondeur.
  • Super heureuse d'être venue; je repars avec beaucoup d'informations.
  • Il faisait trop froid dans la salle.
  • Je m'engage à faire voir, à travailler à une ou des actions dans mon milieu. Bravo pour la persévérance. Merci beaucoup pour les enfants.
  • Ce fut un colloque de qualité, au-delà de mes attentes. Chapeau!
  • Bravo! Les problématiques ont été exposées de façon claire et efficace; sentiment d'urgence et appel à l'action bien compris.
  • Inviter des gens d'autres cultures.
  • Bravo pour ce colloque organisé simplement, mais efficacement. Sa valeur éducative est indéniable pour éveiller le sens critique et le potentiel d'actions citoyennes.
  • Intégrer des pistes de solution dans chaque conférence; les solutions sont les grandes oubliées; jeter la lumière sur la recherche démontrant ce qui fonctionne; certaines campagnes ne fonctionnent pas, voire aggravent les problèmes; entrer plus à fond dans les stratégies d'intervention et d'éducation.
  • Banalisation de l'exposition aux médias; écrans et vagues porno-violence. Ça fait peur, mais des actions plus nombreuses seraient possibles si on se rencontrait, se concertait.
  • Pourrait-on entendre des professionnels plus nuancés? Petit agacement:propagande??
  • Discours d'introduction très général. Aurais préféré des présentations axées sur des études ou des actions en évitant la promotion des organismes.
  • Étaler le colloque sur deux jours.
  • Merci à tous les invités qui ont présenté leurs perceptions et points de vue. Bon colloque. Sujets fort pertinents.
  • Allonger le colloque d'une demi-journée. Dernière séance réservée à un «rapporteur» qui résumerait et lancerait des questions.
  • Idée ingénieuse d'aborder la surdose sous tous ces aspects.
  • Quelle initiative enrichissante et stimulante! Terminer à 16 heures.
  • Initiative super. Grande pertinence des propos. Bon déroulement et bonne organisation.
  • Journée à refaire. Sujets et présentateurs très intéressants. Formule de présentations suivies d'échanges très bien.
  • Merci encore d'avoir invité la CNCPS.
Les évaluations du colloque étaient signées par :
Jean-Claude Drapeau; Yanick Dulong; Suzanne Lanthier; Marie-Soleil Boivin; Suzanne Carreau; Hélène Hamel; Jean Rousseau; Béatrice Alain; Marie-Soleil Boivin; Ines Lopes; Joël Brun; Geneviève Reed; Suzie Pellerin; Diane Laverdière; Lily Cloutier; Jacques Fournier; Maude Martin; Élaine Giroux; Sofie-Isabel Paré; Richard Cloutier; Sandra Moore; Brigitte Lachance; Claude Corneau; Kristelle Rivard; Christine El Nouni; Mchelle Danis; Patrick St-Jacques; Carole Lemire; Josée Richard; Laurent Gagnon.

Suggestions de thèmes à aborder lors du prochain colloque
  • Énergie consacrée dans les milieux éducatifs pour encourager la réflexion et le rassemblement des jeunes pour des actions solidaires pour sauver l'environnement humain.
  • L'impact des nombreux doubles messages contradictoires menant aux confusions sociales dans lesquelles les jeunes vont se débattre psychologiquement.
  • Fossé entre sur-information et obésité morbide.
  • Laxisme des gouvernements et autres lieux de pouvoir.
  • Chercher des solutions pour construire des ponts et réduire les fossés.
  • J'aimerais participer à des projets de prise de parole avec des jeunes du secondaire et du collégial pour contrer l'exploitation de la jeunesse sur toutes ses formes. Favoriser la formation des jeunes citoyens-nes.
  • Médias et rapports hommes/femmes.
  • Médias et formation des maîtres.
  • Inclure la présentation de projets concrets vécus dans les écoles.
  • Les dépendances aux médias : porno, jeux vidéo, jeux de hasard en ligne, etc.
  • Sommet de Copenhague: un nouveau Kyoto.
  • Les dettes croissantes de la société québécoise.
  • Le point de vue des jeunes.
  • Ateliers, activités de sensibilisation pour clientèle scolaire ou institutionnelle.
  • Poursuivre la réflexion plus loin. Amener des éléments de formation et d'action.
  • Les femmes, inégalité.
  • Faits et dommages d'internet; accorder un thème complet à ce médium.
  • Stratégies à employer/à éviter lors de campagnes de sensibilisation/éducation; consommation médiatique en milieu défavorisé; conséquences de l'introduction des médias dans les communautés qui n'en avaient pas.
  • Cybercriminalité et régulation d'internet.
  • Éducation à la santé physique et aux loisirs. Inviter les parents. Organismes qui soutiennent les parents (Maison des familles, hébergement pour femmes violentées).
  • Que font les parents devant des actes et des paroles violents? Qui peut venir en aide aux parents dépassés et démissionnaires?
  • Liens entre divers phénomènes (obésité/anorexie, violence hommes/femmes). Inviter les concepteurs de jeux vidéo et de séries télé à discuter des effets des images produites.
  • Violence dans les relations amoureuses chez les jeunes. Intimidation.
  • La culture; Copenhague 2009; le pouvoir et l'influence qu'ont les citoyens sur l'État.
  • Publicité et consommation responsable.
  • Comment le cours d'éthique et culture religieuse (2) peut être un élément utile sur les questions d'éthique, sur l'éducation aux médias et la pratique du dialogue.
  • Surprenez-nous !
  • Approfondir les pistes de solutions.
  • La mode et les jeunes.
  • Les jeunes et le crédit.
  • Qui sont nos jeunes? Le rôle des médias.
  • La place des commanditaires dans la publicité jeunesse.
Le comité organisateur a tenu compte des évaluations. Le 2e colloque SURDOSE MÉDIATIQUE se tiendra sur 2 journées complètes, les 5 et 6 mai 2011. Les conférences seront de 30 minutes, suivies de 15 minutes pour les échanges. On peut consulter la liste des thèmes souhaités, le nom des conférenciers recherchés et le formulaire d'inscription sur le site...
http://2ecolloquesurdosemediatique.edupax.org
Vos suggestions sont plus que bienvenues.