Surdose médiatique et santé des jeunes :
les faits, les dommages, les solutions

Logo YWCA Logo Edupax Logo ACME

Les actes du colloque

Le 6 mai 2011

Qui Brodeur Jacques • français
Biographie JB a enseigné l'éducation physique durant 30 ans, entre 1967 et 2000. En 1986, à l'occasion d'une cueillette de jouets militaires organisée dans les écoles de la C.S de Charlesbourg pour souligner l'Année internationale de la Paix, il découvre avec des collègues que les jouets recueillis portent le nom des 2 séries télé les plus violentes en onde, GI Joe et Transformers, comportant respectivement 84 et 81 actes d'agression/heure. Le producteur de jouets Hasbro avait produit les 2 séries et avait utilisé la violence comme appât pour attraper des enfants. Il avait utilisé cette stratégie de marketing dans la seule juridiction d'Amérique du Nord où la publicité aux moins de 13 ans était interdite depuis 1980. Dès 1990, quelques mois après le massacre de l'école Polytechnique de Montréal, il crée le «Vote des jeunes» et l'utilise durant plus d'une décennie pour aiguiser le jugement critique des jeunes. Après s'être retiré de l'enseignement en 2000, il crée le programme de prévention de la violence Edupax et expérimente le Défi 10 jours sans écrans en avril 2003 en partenariat avec l'Association des comités de parents de la Capitale nationale et de Chaudière-Appalaches. Depuis ce temps, plus de 100 écoles du Québec ont organisé le Défi sans écrans. Le projet a fait une percée en Europe en 2008 et depuis lors, près d'une cinquantaine d'écoles ont organisé le Défi sans écrans en France.
Titre VIOLENCE À L'ÉCRAN : LES COÛTS ET LES REMÈDES
Sujet Le Défi des 10 jours sans écrans ont permis de réduire radicalement la violence physique et verbale
Résumé Des milliers d'études ont fait la preuve que l'exposition à des émissions, films et jeux vidéo violents produisent un impact profond sur les jeunes: augmentation du nombre d'élèves du primaire au comportement troubl, augmentation du taux de crimes violents commis par les adolescents. 70% des Canadiens et des Québécois pensent que la téléviolence influence le comportement des jeunes et 80% souhaitent que le gouvernement réglemente l'utilisation de la violence à la télé. Refusant de signer des pétitions pour obtenir l'appui des décideurs publics, des parents et des enseignants ont convenu d'organiser dans leur école un projet pédagogique avant-gardiste pour initier les jeunes aux médias: le Défi 10 jours sans écrans. Le Défi s'inspire du projet expérimenté en Californie sous le SMART: acronyme de «Student Media Awareness to Reduce Television». Le Défi sans écrans fait des adeptes au Québec et en France. Les bénéfices ont été évalués par les élèves, les parents et le personnel des écoles. La réduction du temps passé devant les écrans par les enfants et les ados fait non seulement diminuer la violence physique et verbale de de 40 et 50%, mais elle permet également de prévenir l'obésité et de neutraliser les dommages de la publicité sur les jeunes.
Vidéo
Diaporama

Qui Dupont, Luc • français
Biographie Professeur au Département de communication de l’Université d’Ottawa, chercheur principal au Laboratoire de recherche en communication marketing Cossette et chercheur associé au CEFRIO. Luc Dupont est un spécialiste des questions touchant les médias, la publicité, l’image et la communication. Il est aussi l’auteur de quatre ouvrages sur le marketing qui ont été traduits en anglais, en espagnol, en mandarin, en russe, en tchèque, en vietnamien et en coréen : Comment faire de la pub efficace sur Internet, 1001 trucs publicitaires, 500 images clés pour réussir vos publicités et Quel média choisir pour votre publicité. En 2004, il a remporté le Prix du recteur pour services rendus à l'Université d’Ottawa par les relations médiatiques et communautaires.
Titre LA REPRÉSENTATION DU VIEILLISSEMENT DANS LA PUBLICITÉ
Sujet Comment les aînés sont-ils représentés dans la publicité? Quel effet cette représentation exerce-t-elle sur la perception du public, et plus particulièrement sur les jeunes? Le discours publicitaire sur la vieillesse est à la fois matraquage et redondant.
Résumé Lors de cette conférence, Luc Dupont décrit les discours sur le vieillissement que décline la publicité. Plus précisément, que raconte la publicité sur les gens âgés? La problématique s'oriente autour de trois axes. Un premier axe situe la publicité dans le contexte plus large de la culture. Quelles que soient les formes prises par la publicité, l'image des aînés s'inscrit dans la culture. Dans son aspect dynamique, la publicité est révélatrice de valeurs et des symboles d’une société. La publicité devient alors l'un des nombreux discours sur la vieillesse. Un deuxième axe porte sur le symbole. Poser le problème de la publicité et de la culture, c'est poser celui du symbolique. Les pratiques, les données matérielles, la production, l'expérience sont construites symboliquement. Un troisième axe s’intéresse à l’image des aînés dans la publicité. On s’intéresse plus précisément aux représentations de la vieillesse dans la publicité. Quelles sont les figures de la vieillesse dans la publicité? Comment se construit la vieillesse dans la publicité? Quels sont les comportements de consommation des gens âgés? Le discours publicitaire sur la vieillesse est d'autant plus important qu'il est à la fois matraquage et redondance, qu'il suggère généralement la vraisemblance de l'histoire racontée tout en rendant très humains les aînés. Ces éléments signalent à la fois l'importance de s'interroger sur ce que dit la publicité quand elle parle de la vieillesse et l'exigence de considérer le phénomène publicitaire comme un mode d'acculturation typique des sociétés développées.

Vidéo
Diaporama

Qui Garneau, Michel, FÉÉPEQ • français
Biographie Éducateur physique depuis 1990, Michel Garneau a œuvré tant au secondaire qu’au primaire. Il est, depuis 2006, vice-président de la Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec (FÉÉPEQ). De 2006 à 2010 il a également été président de la FÉÉPEQ pour la région de Québec/Chaudière-Appalaches. Il est responsable de plusieurs dossiers à la FÉÉPEQ dont celui de la valorisation de l’échange professionnel via le web et voit à ce que la fédération intervienne efficacement pour assurer le développement et la promotion d’un enseignement de «l’éducation physique et à la santé » de qualité. Son engagement pédagogique en milieu scolaire et auprès de ses pairs s’est renforcé en 2003 lorsqu’il a commencé à s’impliquer dans la formation continue des futurs éducateurs physiques. Impliqué dans plusieurs comités consultatifs auprès du MELS, il a aussi publié quelques articles dans la Magazine Propulsion, organe de la la FÉÉPEQ.
Titre LA SUREXPOSITION AUX ÉCRANS NUIT À LA SANTÉ DES JEUNES : QUE FAIRE ?
Sujet Table ronde de clôture
Résumé
Vidéo
Diaporama

Qui Goldfarb, Lilia (F) • français
Biographie Lilia Goldfarb est directrice du Service de leadership du Y des femmes de Montréal (YWCA). Depuis 20 ans, elle travaille à la formation et au renforcement des capacités des communautés en portant une attention très particulière aux problématiques qui affectent les filles et les femmes. Lilia détient un diplôme de deuxième cycle en développement économique communautaire et une maîtrise transdisciplinaire dans le Programme spécial individualisé de l’Université Concordia. Son mémoire de maîtrise, publié par Verlag Dr.Muller (éditeur) en 2008, portait sur la sexualisation des filles préadolescentes dans le contexte du capitalisme du XXIe siècle.
Titre SEXUALISATION PRÉCOCE
Sujet Que fait le Y des femmes de Montréal pour la contrer ?
Résumé Au cours des dix dernières années, le Service de Leadership du Y des femmes de Montréal a travaillé avec plus de 2000 filles, 700 jeunes en groupes mixtes et formé plus de 1000 professionnels jeunesse. À partir de cette expérience de terrain, nous sommes particulièrement préoccupées par les conséquences de la sexualisation des très petites filles, un phénomène soutenu par l’hypersexualisation de l’espace social collectif. Or, la société de consommation encourage les petites filles à former leur identité selon des diktats externes, en conformité avec les images et comportements proposés par les médias commerciaux. En effet, les jouets et autres artefacts culturels qui leur sont destinés font la promotion de la sexualisation au détriment du développement de leurs multiples compétences, qualités et talents. En cela, la sexualisation des filles restreint leurs choix et renforce les violences sur lesquelles cette socialisation différentiée est basée.
Vidéo
Diaporama

Qui Lemieux, Patrick • français
Biographie Gradué en 1998 du programme de philosophie de l'Université du Québec à Montréal, Patrick Lemieux a
ensuite complété une maîtrise dans le domaine de la philosophie de l'esprit et des sciences cognitives. Depuis 1999, il enseigne la philosophie au niveau collégial. Il est aujourd'hui coordonateur du département de philosophie et de sciences religieuses du collège Mérici où il travaille depuis 2002. En plus du cursus obligatoire composé des cours de philosophie et rationalité, l'être humain et éthique et politique, il propose à ses étudiants, depuis l'automne 2006, d'ajouter un cours de philosophie additionnel à leur curriculum, soit celui d'autodéfense intellectuelle.
Titre AUTODÉFENSE INTELLECTUELLE AU COLLÉGIAL
Sujet Comment peut-on développer l'esprit critique chez les jeunes de niveau pré-universitaire ?
Résumé Nous pouvons considérer la communication comme le phénomène à la fois le plus riche et le plus complexe de la société contemporaine. Dans toutes les sphères de l'activité humaine, que ce soit dans les relations de travail, dans les médias (par le biais entre autres de la publicité), à l’intérieur des diverses sciences (souvent sous le couvert d’une pseudo-science) ou dans nos relations
interpersonnelles, celle-ci se manifeste de manière problématique. Pourquoi ? Car dans chacune de ces sphères de la communication des dérives sont possibles : sophismes, paralogismes, mensonges, endoctrinement ou propagande. C’est à ces formes de dérives qu’il faut opposer l’autodéfense intellectuelle. Le cours proposé aux étudiants du collégial a comme but d’analyser certains secteurs de la communication humaine (relations de travail, les médias, les pseudosciences, nos relations interpersonnelles …) en fonction d’un paramètre : les technologies comportementales périphériques plus connues sous le nom de manipulations. Divers outils d’analyse sont proposés aux étudiants afin d’assurer et de développer leur pensée critique et de se protéger contre ces détournements de la parole. Cette présentation aura comme visé de discuter de ces outils et du contenu global du cours.

Vidéo
Diaporama

Qui Paquet, François, FCPQ • français
Biographie De membre de comité d'école jusqu'à président de la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ), François Paquet s'implique activement dans son milieu depuis près de 15 ans. Président du conseil d'établissement de l'école Terre des jeunes de Saint-Eustache, puis président du comité de parents de la commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, tout en présidant le regroupement des comités de parents de la région Laval-Laurentides-Lanaudière, monsieur Paquet n'a cessé d'être motivé par l'idée de valoriser le rôle des parents en éducation. Son engagement l'a conduit au conseil d'administration de la FCPQ qu'il préside depuis le 29 mai 2009.
Titre La surexposition aux écrans nuit à la santé des jeunes: que faire?
Sujet TABLE RONDE DE CLÔTURE
Résumé
Vidéo

Qui Parent, Réjean, CSQ • français
Biographie Monsieur Parent est président de la CSQ depuis juin 2003. Enseignant en éducation physique de profession, il a été président du Syndicat de l’enseignement de Champlain, regroupant du personnel enseignant et de soutien sur le territoire de la Montérégie (8 800 membres), pendant près de 20 ans. Il en avait auparavant assuré la vice-présidence, pendant quatre ans. Principal porte-parole de la CSQ, il assume le mandat des relations avec les autres organisations syndicales et avec les médias afin de promouvoir les grandes orientations de la Centrale. Plus particulièrement, la négociation nationale, les politiques publiques relatives au monde du travail et à l’économie ainsi que les grands dossiers éducation relèvent de sa responsabilité.
Titre La surexposition aux écrans nuit à la santé des jeunes: que faire?
Sujet TABLE RONDE DE CLÔTURE
Résumé

Qui Vigneault Rodrique (FCSQ) • français
Biographie Rodrigue Vigneault détient un diplôme d’études professionnelles en électricité de construction, ainsi que plusieurs formations complémentaires en gestion de ressources humaines, management et santé et sécurité au travail. Son engagement en politique scolaire remonte à 1993, alors qu’il devient président du comité EHDAA (élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage) à la Commission scolaire de Sept-Îles. Il poursuit son engagement au niveau régional en devenant commissaire, puis président de la Commission scolaire du Fer, ainsi que président de l’Association des commissions scolaires de la Côte-Nord de 2004 à 2006. C’est en 2009 que Rodrigue Vigneault fait le saut en politique scolaire provinciale pour devenir vice-président de la Fédération des commissions scolaires du Québec. Il est aussi membre du conseil d’administration du Réseau Sport étudiant du Québec. M. Vigneault travaille également comme directeur de comptes chez Telus.
Titre La surexposition aux écrans nuit à la santé des jeunes: que faire?
Sujet TABLE RONDE DE CLÔTURE
Résumé
Vidéo